Cinéma d’enquête. Recherches cinématographiques autour des rituels, de la danse et de la musique

Vendredi 30 juin et samedi 1er juillet 2006.

Maison Méditerranéenne des Sciences de L’Homme (Aix-en-Provence)
Salle Paul Albert Février

Colloque organisé par les réseaux SFAV, coordonné par Fabienne Le Houérou, avec la participation du Pôle Image-Son Recherches en Sciences Humaines de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme et du CEMAf-Aix (Centre d’Étude Des Mondes Africains).

Présentation

« La danse est une expression totale. À cet égard, elle peut prétendre viser l’universel, entendu à la fois comme la diversité des cultures, des croyances, des idiomes, des savoirs, et comme une vision moniste de l’Univers. Elle  est une somme de connaissances. Elle véhicule du sens en même temps qu’un savoir-faire. Pour transmettre un message, elle donne à voir l’effort physique qui révèle la tension mentale, sinon mystique des acteurs. Le mouvement, le geste, accompagnent la parole. Celle-ci est bien sûr structurée, au sens où les linguistes reconnaissent une gestion, une mise en ordre, des sons et du sens, mais aussi physique dans la mesure où elle relève des possibilités individuelles, de la volonté et de l’effort. En effet chacun peut parler avec plus ou moins de force et sur un timbre qui varie, mais cependant l’unification d’une parole collective sera perçue au niveau du lexique et des rythmes. De même la force physique, l’agilité varient selon les individus et les âges de la vie, mais un groupe peut se donner à voir dans l’harmonie des rythmes et du tracé des gestes. Comme la parole la danse dévoile un langage,  elle extériorise un message, elle met de l’ordre dans le social et met en ordre une croyance, avec ses hiérarchies, ses manifestations profanes et ses expressions ésotériques. »1.

Le colloque s’articule autour d’une réflexion sur le lien fondamental entre érudition et émotion pour le Cinéma d’enquête (qu’il s’agisse de Cinéma anthropologique mais également de films réalisés par des chercheurs en Sciences Humaines en général). Les différents chercheurs/cinéastes sont invités à réfléchir sur la valeur didactique des composantes environnementales des images « que sont l’espace, la lumière,  l’émotion, l’imprévu ». (Penrad, 2003) et bien-sûr le mouvement et la durée.

Nous tenterons d’interroger nos pratiques cinématographiques, à partir de films, de documents filmés (rushes) ou de scènes de films, sur la tension du rapport entre érudition et émotion autour de la thématique de la danse. Il est question de la nature conflictuelle, conjoncturelle ou de la dynamique de confluence et de rencontre  entre ces deux ambitions cinématographiques (Erudition/Emotion). Ce colloque ouvert à tous nos étudiants est également une invitation à se joindre à un groupe de réflexion en formation, les Réseaux-SFAV, qui pose au centre de ses ambitions l’élaboration, la construction et la diffusion des œuvres cinématographiques ayant un lien étroit avec les Sciences Humaines.

Programme

– Vendredi 30 juin – matin 9h30-12h30

– 9h30-10h. Ouverture du colloque et présentation de films d’archives par Colette Piault, Anthropologue et cinéaste, Directeur de Recherche (Hon.) au CNRS, Présidente de la SFAV. Film « La Taranta »  de Gian Franco Mingozzi, 20’, Italie, 1962. Etude d’une forme d’hystérie  pagano-chrétienne.

– 10h-10h30 : Jean-Claude Penrad, Anthropologue, Cinéaste, EHESS,  « D’espace et de son- L’inscription du corps dans l’expérience soufi », avec la présentation du film « Souhait d’extase » (24’+ discussion)

– 10h30-11h : Pause café.

– 11h-12h : Lorenzo Brutti, Anthropologue, Cinéaste CNRS, « Les chants rituels de quête en Italie centrale »  autour de  la  présentation  du  film « chanter le Mai » 52’, une coproduction CNRS Images/Média-CEREDEM, Marseille.

– 12h-12h30 : Modératrices Delphine El Karoui, Géographe, Cinéaste, Maître de Conférence à l’Université de Poitiers, laboratoire Migrinter, et Marilyne Crivello, Historienne chercheur à TELEMME, spécialiste de l’histoire de la télévision : « De la valeur heuristique des images en Sciences Sociales ».

12h30-14h : Pause déjeuner

Vendredi 30 juin – après-midi 14h – 17h00

– 14h-15h10 : Caterina Pasqualino, Anthropologue, Cinéaste CNRS, « Les Saetas des Gitans d’Andalousie » 45’, produit par le CNRS Images et le CNC. Chant religieux interprété par les Gitans pendant la semaine sainte.

– 15h10-16h. : Christophe Pons et Clément Dorival, Anthropologue et Cinéaste MMSH. Les séances médiumniques en Islande » autour de la projection de rushes  (« Les yeux fermés »)

– 16h-17h00 : Thomas Osmond et Jean Marc Lamoure, Anthropologue et Cinéaste CEMAf-Aix, Chorégraphie du deuil et possession, autour du Mo’aata, Choa, Éthiopie : Présentation d’un document filmé.

– 17h-18h00 : Discussion animée par Bruno Martinelli, Anthropologue, Professeur à l’Université de Provence, CEMAf, Nicolas Caumette, Directeur de Pays d’Aix TV et Guy Lambert, Cinéaste, Maître de Conférence, Directeur de la SCAM (Service Commun Audiovisuel et Multimedia) sur l’apport du cinéma pour le paysage imagétique télévisuel régional.

– 18h-19h : Cocktail

– 19h-19h30 : Présentation par Lorenzo Brutti, président des Réseaux- SFAV, d’une production documentaire Réseaux-SFAV d’une scène du film « Hôtel du Nil » de Fabienne Le Houérou avec Jean Marc Lamoure (Images et sons) et Manuel Pinto (Montage).

Samedi 1er juillet – matin

– 9h30-10h. : Dionigi Albera, Directeur de l’IDEMEC-MMSH, et Jean François Robert, Cinéaste Anthropologue, présenteront quelques  extraits du film « Le sanctuaire et la mosquée » sur un pèlerinage dans un quartier de Nîmes.

– 10h-11h30 : Alix Philippon, politologue, doctorante à l’IEP/’IREMAM) présentera un film sur la danse classique au Pakistan : « Laatoo », 88’, 2001.

– 11h30-11h40. : Julien Bonhomme, Anthropologue, Université de Lyon II,

Présentera  « Mukandi », 4’ 30, un film sur un geste technique/geste dansé au Gabon

– 11h40 -12h30 : Discussion animée par Martine Boiteux, Ecole Française de Rome et Florie Martel, Anthropologue, doctorante.

– 12h30-13h30 : pause déjeuner

Samedi 1er juillet – après-midi

– 14h.-17h. : AG des réseaux SFAV

Cet article était initialement publié sur le site www.imageson.org à l’URL http://www.imageson.org/document731.html.

  1. Jean-Claude Penrad, Chorégraphies mystiques. Vidéographie et relation de rituels : Zanzibar, Comores, Syrie, Journal of the  History of Sufism, 4, 2003, pp. 1- 9. []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.