Les ex-voto provençaux atypiques récents (14)

Dès les deux dernières décennies du XIXe siècle le don d’ex-voto peints dans les sanctuaires provençaux se réduit considérablement. Le nombre annuel d’ex-voto déposés, alors qu’il était de trente à quarante dans les années précédentes, ne dépasse plus cinq, à l’exception des années de guerre. Le relais de l’image votive est pris par l’écrit : les plaques de marbre en remerciement à la Vierge se multiplient. Cela apparaît comme une rupture majeure dans les formes de pratiques votives. Dans une société désormais largement alphabétisée, l’écrit, plus sobre, moins démonstratif, succède à l’image. Le donateur reste dans une certaine réserve dans l’affichage de son don : ce n’est plus son image, visible aux yeux de tous, qui est apposée sur les murs, mais une simple dédicace gravée dans le marbre, où le nom se réduit le plus souvent à des initiales. Le clergé, de son côté, sensible à la dignité du lieu, apprécie la sobriété et l’uniformité des plaques votives.

A défaut de faire réaliser un tableau votif traditionnel, le donateur peut aussi avoir recours à d’autres images. Ainsi il peut utiliser une image pieuse pour la représentation céleste, en y ajoutant simplement une légende ou en l’intégrant dans une composition personnelle. Sur cet ex-voto, l’image est entourée par une broderie au point de croix représentant une guirlande de fleurs, et un court texte très comparable à ceux que l’on peut lire sur les plaques de marbre : « août 1890 Reconnaissance à N.D. de V. m.-t. c. cannes ». La broderie, activité féminine très fréquente à cette époque, est un moyen pour la donatrice de s’impliquer personnellement dans la réalisation du don votif.

Ph.90. Notre-Dame de Vie à Mougins. Broderie, 47 x 37 cm.

Ph.90. Notre-Dame de Vie à Mougins. Broderie, 47 x 37 cm.

Le développement de la photographie offre un nouveau type d’image utilisable dans l’ex-voto. Il y a quelques exemples de photographies d’accident automobile ou maritime, mais c’est le portrait que l’on voit le plus souvent, associé à une simple légende ou à un dessin, comme la photo de ce jeune garçon, placée au centre d’une guirlande de roses. Le texte manuscrit au-dessous de la photographie, « Oh ! Notre Dame de Valcluse protège toujours notre petit Bernard Bénis le nous toujours Merci Divine Mère 1948 », nous indique qu’il s’agit d’un ex-voto à caractère propitiatoire, c’est-à-dire qu’il place l’enfant sous la protection de la Vierge pour l’avenir, à la différence des ex-voto gratulatoires, qui la remercient pour une grâce reçue.

Ph. 91. Notre-Dame de Valcluse. Papier, 33 x 25 cm.

Ph. 91. Notre-Dame de Valcluse. Papier, 33 x 25 cm.

Parmi les ex-voto où le motif de la grâce est indiqué, on ne s’étonne pas de rencontrer les classiques cas de guérison, mais qui s’expriment parfois sous une forme très éloignée des canons des tableaux votifs traditionnels. Ainsi ce dessin de pied, avec comme légende « Merci Bonne Mère de nous avoir rendu gros pépé avec ses deux jambes 1972 ». Dans ce cas l’image votive ne comprend ni espace céleste, ni espace humain, mais la simple esquisse du membre guéri ou conservé. Si ce n’est l’inscription, à la formulation d’ailleurs assez étonnante, cet ex-voto fait penser aux dons d’effigie du membre guéri, en bois, en métal ou en cire qui ont été en vogue dans les temps anciens.

Ph. 92. Notre-Dame de Bon-Port à La Garoupe. Papier, 24 x 18 cm.

Ph. 92. Notre-Dame de Bon-Port à La Garoupe. Papier, 24 x 18 cm.

Ce tableau de septembre 2004 apparaît comme un mixte des formes traditionnelles et innovantes de ces images votives. Côté tradition nous avons à la fois une représentation de la Vierge à l’enfant dans le ciel et une scène humaine ; nous avons également le motif invoqué pour l’action de grâce, « Reconnaissance à Notre-Dame de Bon Port pour ma guérison ». Mais à cette grâce rendue, s’ajoute une demande « Bonne mère protégez ma barque », et de fait la scène humaine ne montre nullement un malade guéri, mais une vue de la ville d’Antibes, avec au premier plan une petite embarcation, naviguant toutes voiles blanches déployées. Enfin l’écrit, en lettres cursives noires ombrées de gris, occupe autant de place que l’image sur la composition.

Ph. 93. Notre-Dame de Bon-Port à La Garoupe. Bois, 20 x 30 cm.

Ph. 93. Notre-Dame de Bon-Port à La Garoupe. Bois, 20 x 30 cm et photographie “à la une”.

Dans le sanctuaire de la Garoupe, qui domine la mer au Cap d’Antibes, les ex-voto marins sont nombreux. Mais dans les dernières années du XXe siècle on y a déposé plusieurs images que l’on pourrait qualifier d’ex-voto souvenir, concernant des hommes de la mer. Julien Baudino, ancien pilote du port, ancien conseiller municipal et président de la corporation des marins a droit à une grande photo de navire, avec son portrait en médaillon. Plus original, c’est dans une bouée de sauvetage, portant les indications de lieu et de date, que figure, sur fond de paysage du cap d’Antibes, le portait photographique en couleurs de Marcel Gilli, pilote du port, sur lequel il arbore toutes ses décorations.

 

Cette série de billets rédigée par Bernard Cousin, historien (UMR Telemme Aix-Marseille Université – CNRS), mise en ligne par Véronique Ginouvès (CNRS, UAR3125) en mars 2024, propose une analyse du contenu des images votives dans différents sanctuaires de Provence organisée par thématiques après une introduction générale (1) : Sanctuaires à ex-voto (2), Espace céleste (3), Attitudes de prière (4), Maladie (5), Naissance et petite enfance (6), Risques naturels (7), Vie au village (8), Chutes (9), Accidents du travail (10), Accidents de la circulation (11), Ex-votos marins (12), Ex-voto provençaux atypiques récents (14) ; il sont suivis par un billet qui interroge l’identité des  peintres des ex-votos provençaux. Tous les billets peuvent être lus de façon groupée sous ce lien.



Citer ce billet
bcousin (2024, 18 mars). Les ex-voto provençaux atypiques récents (14). Pôle Image-Son. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w1d1

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search