Arguments pour une approche épistémologique de la médiation hypermédia du patrimoine archéologique, par Julien Mahoudeau (Les écritures d’écran, 18-19 mai 2005)

Présentation de la communication de Julien Mahoudeau lors du colloque Les écritures d’écran : histoire, pratiques et espaces sur le Web, 18 et 19 mai 2005, Aix-en-Provence, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme.

***

A partir de deux expériences concrètes d’écritures d’écran dans le domaine de la médiation hypermédia du patrimoine archéologique (Site archéologique de Montsérié, Hautes-Pyrénées ; Site archéologique de Zama, Tunisie), l’intervention mettra en avant quelques traits significatifs en matière d’écriture numérique et de médiation de savoirs scientifiques, traits que l’on proposera alors d’interpréter sous l’angle épistémologique :

  • d’une part l’obligation de reconnaître l’interdisciplinarité comme processus fondamental de la conception/création d’hypermédia de médiation culturelle (et corrélativement la transdisciplinarité comme démarche probante de la recherche autour des ces hypermédias),
  • d’autre part la nécessité de reconnaître pratiques d’écriture d’écran et usages des hypermédias comme phénomènes s’inscrivant plus largement au sein de processus socio-technologiques complexes.

Les hypermédias se conçoivent comme des dispositifs techniques/technologiques/numériques mettant en œuvre des systèmes symboliques de représentation. Tout le monde s’accorde à le dire, les hypermédias bouleversent les modes traditionnels non seulement de signification (dimension proprement sémiotique, nouvelle forme de matérialisation de la matière signifiante), mais aussi de conception, production, création, organisation, stockage, archivage, diffusion, médiation des informations, donc du savoir et de la connaissance.

L’intervention partira de situations concrètes de médiation hypermédia du patrimoine pris dans le champ archéologique. La première concerne l’activité de valorisation multimédia du site archéologique de Zama en Tunisie, dans le cadre de la mission franco-tunisienne de fouille à Zama (UTAH – UMR 5608 CNRS et INP Tunis). La deuxième concerne la réalisation d’un cd-rom pédagogique relatif à un site des Hautes-Pyrénées sur la commune de Montsérié. L’intervention présentera brièvement le contexte et les conditions de réalisations de ces hypermédias.

Zama

Présentation :

  • Mission archéologique scientifique, site historique majeur (dernière bataille de la fin de la 2ème Guerre Punique – 202 av J.-C.)
  • Valorisation de la recherche (communication scientifique et valorisation touristique)
  • Intégration à l’équipe dès les étapes de fouilles sur le terrain (activités universitaire de recherche)
  • Projet de long terme

Mise en avant de quelques traits essentiels : 

  • Importance du projet scientifique de médiation : en l’occurrence, l’hypermédia créé est un support visuel à une communication scientifique orale, ce qui détermine entièrement l’organisation multimédia et le mode d’écriture interactive.
  • Importance du contexte de conception/réalisation : sur place, avec un ordinateur portable et de petits moyens, sans le recours au travail d’un infographiste professionnel.
  • Élaboration des contenus sur un mode collaboratif : participation de l’ensemble de l’équipe archéologique à l’organisation structurelle des contenus.
  • Création d’un hypermédia intermédiaire entre la présentation de résultats scientifiques et l’outil de promotion et de valorisation culturelle : l’hypermédia créé est amené à devenir le socle des développements numériques futurs destinés à la médiation touristique et culturelle du site. Le trait essentiel est ici la tendance à la diminution des frontières entre outils scientifiques et outils de promotion.

Montsérié

Présentation :

  • Projet pédagogique (Cours de Latin de 4ème et 3ème) de court terme.
  • Collaboration muséale (Musée Massey de Tarbes).
  • Prospection archéologique et rassemblement de la documentation.
  • Développement infographique d’un CD-Rom.

Mise en avant de quelques traits essentiels : 

  • Importance du projet scientifique de médiation : en l’occurrence, l’hypermédia créé est un outil directement pédagogique.
  • Importance du contexte de conception/réalisation : avec le travail d’un infographiste professionnel.
  • Élaboration des contenus sur un mode spécifique dans la mesure où le site archéologique est très complexe et non fouillé : l’objectif de médiation est autant de présenter la collection d’autels votifs conservés au musée, que de replacer ces objets romains dans un contexte chronologique à l’évidence beaucoup plus vaste (occupation certaine de la préhistoire à l’époque contemporaine).
  • Mise en place de procédure d’évaluation permettant d’analyser l’impact de l’hypermédia sur l’appréhension et la compréhension des contenus archéologiques et historiques.

À travers ces deux exemples, on tentera de mettre en avant l’idée qu’en matière de médiation des savoirs, les pratiques d’écriture d’écran sont intimement liées :

  • aux équipes de conception, mais plus largement à l’environnement de conception ;
  • au projet de conception qui comprend lui-même un projet d’utilisation ;
  • plus largement, et en corrélation avec l’une des interrogations majeures du colloque (Quels sont les effets épistémologiques de ces nouvelles formes de textualité et de ces pratiques de production, organisation et circulation du savoir émergentes?), il s’agira de montrer que les pratiques d’écritures d’écran, tout comme les usages faits des hypermédias issus de ces pratiques, peuvent se concevoir comme parties (mais aussi comme révélateurs) d’un ensemble de processus socio-technologiques complexes.

Cet article était initialement publié sur le site www.imageson.org à l’URL http://www.imageson.org/document605.html.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.