André Taïeb – Chants séfarades des synagogues du Languedoc

André Taïeb – Chants séfarades des synagogues du Languedoc
CLMRDT, 2003. Atlas sonore en Languedoc Roussillon, n°2
Distr. Abeille musique
Choc du Monde de la musique

Compte-rendu réalisé par Véronique Ginouvès (phonothèque de la MMSH).

Voilà un disque qui demandera au profane une écoute attentive mais son effort lui permettra un plongeon magique dans l’Espagne juive, musulmane et chrétienne du XIIème siècle… Beau voyage en effet que nous offre la voix a cappella et hors du temps d’André Taïeb qui psalmodie des textes religieux hébraïques sur des rythmes et des modes qui s’inspirent largement du ma’louf constantinois, s’apparentant à la nouba andalouse sur certaines pièces.

Comme le veut la tradition de la synagogue, il n’y a pas d’instrumental qui vient en appui au chanteur, à la différence de ce que l’on peut entendre dans l’ensemble Naguila, où André Taïeb est accompagné de trois autres musiciens. La volonté de l’équipe artistique, dirigée par Pierre-Luc Ben Soussan, a été de se rapprocher au plus près de l’ambiance du contexte dans lequel les piyytims (poèmes liturgiques juifs) sont interprétés. Ces chants ne s’apprennent que par l’écoute mais si le répertoire est fixé, l’interprétation, toujours liée à la personnalité du chanteur, reste libre. Elle demande un long travail d’imprégnation et.de connaissance des techniques vocales ancestrales car ce qui constitue l’âme de ces chants ce sont les embellissements et les ornementations qu’offre l’interprète. Ici, la voix riche et chaude d’André Taïeb, sa virtuosité dans les variations modales et des mélismes nous permet de pénétrer cette musique qui a la volonté puissante de se rapprocher de Dieu, sinon des hommes.

Cette technique vocale savante de tradition orale menaçait de se perdre et c’est pourquoi le Centre Languedoc-Roussillon des Musiques et danses Traditionnelles et la Drac de Languedoc-Roussillon ont proposé en 2000 un collectage dans ce domaine qui a été réalisé par l’association Mosaïque Musiques et Pierre-Luc Ben Soussan.

Les chants sont présentés par un livret richement illustré, rédigé par une sommité de la musique hébraïque, le professeur Amnon Shiloah. A lire en complément, les articles et les entretiens qui présentent également ce disque et plus largement la musique hébraïque ancienne dans le  numéro d’été de Mediteria, lettre d’information du Centre Languedoc-Roussillon des Musiques et danses Traditionnelles.

Contact diffuseur : Abeille Musique – 13 rue du Mail – 75002 Paris

Cet article était initialement publié sur le site www.imageson.org à l’URL http://www.imageson.org/document540.html.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.